Aller au contenu principal

Web

Sans bras ni jambes, Marie-Sol fait du camping!

Vous souvenez-vous de l’histoire de Marie-Sol St-Onge? Le 8 mars 2012, l’artiste-peintre de la Mauricie entrait à l’hôpital pour soigner ce qu’elle pensait être un banal virus : elle avait de la difficulté à respirer, elle avait mal à la gorge et faisait une espèce de gastro.

C’était loin d’être banal : la bactérie mangeuse de chair avait pénétré dans son corps par une petite plaie dans la gorge et quelques semaines plus tard, après avoir été dans le coma et que la bactérie ait ravagé son corps, elle a subi une quadruple amputation : ses deux bras et ses deux jambes étaient morts. 

Marie-Sol qui a frôlé la mort (...)

Pour lire la suite...

 

Cliquez sur les images pour visionner les articles encore disponibles sur internet.

2018 - Ici Mauricie-Centre-du-Québec : 20e de La Fenêtre : inspirer pour que « les différences s’effacent » 2017 - Isa Photographie, blogue : Marie-Sol, femme avant tout 2016 - La Fabrique Culturelle : Repousser ses limites 2015 - Les Vitamineuses : Rendez-vous vitaminé

Magazine

Rebondir après l’épreuve

Infectée par la bactérie mangeuse de chair, Marie-Sol St-Onge a dû subir une quadruple amputation. Une tragédie pour cette artiste peintre entrepreneure qui, d'emblée, mord dans la vie. Son histoire en est une de courage et de résilience.

VÉRO Marie-Sol, comme beaucoup de gens, j’ai été très touchée par ton histoire et je suis contente de la présenter 
à nos lectrices. Pour celles 
qui ne la connaîtraient pas, raconte-nous ce qui t’est arrivé le 8 mars 2012.

MARIE-SOL Je suis entrée d’urgence à l’hôpital parce que j’avais de la difficulté à respirer. Ç’avait commencé quelques jours plus tôt par
 un mal de gorge (...)

Pour lire la suite...

Cliquez sur les images pour visionner les articles encore disponibles sur internet.

2017 - Les inspiratrices : Quand les épreuves servent à inspirer les autres
2014 - La semaine : Quand l'amour traverse des montagnes
2013 - Mag2000 : La tête pleine de projets