La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Pour acheter:

Cliquez pour accéderCliquez pour accéder

Suivez

Marie-Sol

sur les réseaux sociaux

Presse écrite

Elle réussit à marcher son premier kilomètre

2018 / Journal de Montréal, section santé

TROIS-RIVIÈRES | Une femme de 41 ans amputée des deux bras et des deux jambes après avoir contracté la bactérie mangeuse de chair a réussi récemment son défi de marcher 1 kilomètre en 30 minutes, en équilibre sur ses prothèses et ses béquilles.

Après un mois de durs entraînements et beaucoup d’effort, Marie-Sol St-Onge a réussi ce que la plupart des gens font sans même y penser. Elle a marché un kilomètre.

Son monde s’est écroulé en mars 2012, quand une forme virulente de bactérie mangeuse de chair l’a foudroyée. Ses membres étaient nécrosés à son réveil à l’hôpital, la quadruple amputation était inévitable pour la mère qui avait 34 ans à l’époque.

Pour lire la suite


Cliquez sur l'image pour lire les articles encore disponibles sur internet.

2016/Un exemple de courage pour les élèves du CNDA - Le courrier Sud2016/Un exemple de courage pour les élèves du CNDA - Le courrier Sud

2015/Une 5e collation des grades à la polyvcalente La Samare - Nouvelle Union2015/Une 5e collation des grades à la polyvcalente La Samare - Nouvelle Union

2015/Marie-Sol St-Onge illumine le 5 à 7 de la fondation CLSC-CHSLD de l’Érable - Nouvelle Union2015/Marie-Sol St-Onge illumine le 5 à 7 de la fondation CLSC-CHSLD de l’Érable - Nouvelle Union

2014/L’étoile à Marie-Sol St-Onge et Alin Robert - La Presse2014/L’étoile à Marie-Sol St-Onge et Alin Robert - La Presse

2014/5e édition des Journées de la persévérance scolaire - L’Hebdo du St-Maurice2014/5e édition des Journées de la persévérance scolaire - L’Hebdo du St-Maurice